Votre chien peut-il être jaloux ?

Un nouveau chiot est arrivé à la maison ? Pour lui tenir compagnie, vous avez adopté un autre chien ? Vous avez eu le bonheur d’agrandir votre famille récemment, avec l’arrivée d’un bébé ?  Ou tout simplement, vous avez un nouveau compagnon ou une nouvelle compagne dans votre vie ?  Dans cet article, nous allons voir ensemble comment les chiens réagissent lorsqu’ils sont confrontés à des situations qui génèreraient chez nous de la jalousie.  Alors, votre chien peut-il être jaloux ? C’est parti… 

 

Tout d’abord, voyons qu’est-ce que la jalousie?

Alors être jaloux ou être envieux, qu’est-ce que cela veut réellement dire ?

Si l’on s’en tient à la définition du dictionnaire, la jalousie c’est le sentiment d’inquiétude douloureuse fondé sur le désir de possession exclusive.

Jusqu’il y a peu, les spécialistes de l’intelligence animale, pensaient que la jalousie n’existait que chez l’humain et pas chez l’animal ce qui signifie que votre chien peut être jaloux ou le devenir.

En éthologie, qui est la science du comportement des espèces animales et humaine, souvenez-vous que les émotions sont un concept large.

Premièrement, on retrouve les émotions primaires, comme la joie ou la peur, propres à toutes les espèces de mammifères.

Puis viennent ensuite d’autres émotions plus complexes, dite secondaires, comme la fierté, la honte, et l’envie, la jalousie. Ce sont des émotions qui seraient strictement humaine et nécessitant des capacités intellectuelles avancées. 

 

Un chien peut-il être jaloux ?

A vrai dire, chez l’humain, la jalousie a été principalement étudiée dans le contexte des relations amoureuses. Pourtant, elle existe aussi dans les relations amicales. 

Tenez par exemple, la jalousie a pour rôle de sécuriser les ressources que l’on a. Tout comme la peur permet de mieux réagir en cas de menaces. Et la joie de resserrer les liens avec les autres membres de son groupe.

Réalisez que des scientifiques ont longtemps estimé que la jalousie repose sur de haute capacité intellectuelle, parce qu’elle suppose d’avoir à la fois la conscience de soi, des autres et d’être capable de théorie de l’esprit.

C’est-à-dire de se poser la question suivante:  « qu’est-ce que je ferais ou qu’est-ce que je ressentirai si j’étais à sa place ? »

Mais récemment, une expérience à démontrer que même les bébés éprouvent aussi de la jalousie. Surprenant, non?

En effet, un enfant de 6 mois présente des réactions de jalousie lorsque sa mère s’intéresse à d’autres enfants que lui. A contrario, il n’exprime aucune jalousie lorsqu’elle se préoccupe d’autre chose. 

Un enfant se manifeste davantage, par exemple, pour attirer l’attention de sa mère. 

À cet âge si précoce, un enfant est donc déjà sensible au fait qu’une personne extérieure puisse menacer la relation qu’il a avec sa mère.

C’est pourquoi, aujourd’hui, on estime désormais que la jalousie existe chez toutes les espèces sociales. Principalement dans les groupes de personnes où les liens sociaux sont forts.

Ainsi donc, vous pouvez être menacé par une tierce personne, un frère, une sœur, un partenaire sexuel ou d’autres membres du groupe.

Prenez conscience que le célèbre naturaliste Charles Darwin dont les travaux sur l’évolution des espèces vivantes ont révolutionné la biologie, avait déjà émis l’idée selon laquelle la jalousie existe bien chez d’autres espèces que l’humain, et notamment les chiens.

Suite aux travaux de Mr Darwin, cette théorie a été reprise par des scientifiques. Beaucoup de propriétaires de chien racontent souvent des anecdotes impliquant la jalousie de leur chien envers d’autres animaux et même des personnes de la maison.

 

Chiens jaloux : Sont-ils sensibles à l’injustice ? 

Récemment, en 2008, plusieurs témoignages de propriétaires de chien ont été recueillis par des scientifiques.

Une étude a été effectuée. Ces propriétaires devaient observer tous les jours leur animal et noter ainsi toutes les émotions qu’il ressentait.

Suite à cette étude, un rapport nous montre que tous les chiens éprouvent de la joie, de la peur et aussi de la jalousie.

Bien sûr, il ne s’agit en aucun cas d’une preuve scientifique de l’existence de la jalousie chez le chien, car ce n’est que la perception des propriétaires.

Mais un peu plus tard, une étude menée en Autriche à montrer que les chiens sont sensibles à l’injustice. 

Comment a-t-on procédé ? 

Pour cela, deux chiens étaient assis côte à côte. Puis on a  demandé à chacun d’eux de donner la patte.

Pendant l’exercice, le premier chien recevait systématiquement une récompense lorsqu’il donnait la patte. A l’inverse, l’autre chien n’en recevait pas, même s’il réalisait l’exercice. 

Très rapidement, le chien qui n’était pas récompensé par une friandise, ne répondait tout simplement plus à la demande. 

Vous le voyez à travers cette expérience que les chiens sont sensibles à une différence de traitement. Non?

C’est ce qu’on appelle l’injustice. Peut-être une première forme de jalousie ? N’est-ce pas ?

 

Est-ce que le chien jaloux va chercher à se venger par jalousie ?

Ces dernières années, une nouvelle étude beaucoup plus précise a vu le jour. Elle s’est déroulée aux Etats-Unis.

Vous souhaitez savoir comment elle s’est déroulée?

Lisez donc ce qui suit…

On a demandé à des propriétaires de chien d’avoir soit un livre, une citrouille ou un chien en peluche avec eux et d’observer la réaction de leur chien.

On a donné une seule consigne aux maîtres. Elle était la suivante: il ne devait parler et se concentrer que sur chaque « objet » au lieu de s’occuper de leurs chiens.

Et vous savez ce qui s’est passé ? Non ?

Pour le savoir, il vous suffit juste de jeter un oeil juste en dessous.

Pour tout vous dire, les résultats ont été sans appel. Tous les chiens du test sans exception ont  tous montré plus d’agressivité envers le chien en peluche. Tandis qu’ils n’ont prêté aucune attention au livre et à la citrouille.

A vrai dire, Ils ont déployé des trésors d’invention pour retenir l’attention de leur maître. Comme par exemple, gémir où se placer entre le maître et l’objet. 

Bien à ce stade, cette expérience est la première qui permet de rapprocher les réactions de jalousie des chiens de celles de très jeunes enfants.

Suite à cette expérience, les auteurs ont conclu qu’il existe bien une forme primaire de jalousie chez le chien.

Par contre ils n’anticipent pas sur l’existence d’interprétation complexe du comportement du chien « rivale », ni des conséquences sur le chien jaloux et sur la relation entre les deux chiens (le jaloux et celui qui est la source de la jalousie). 

Cela signifie que sauf preuve du contraire, le chien jaloux ne cherche pas à se venger par jalousie. 

Il est juste sensible à l’inégalité de traitement, et met tout en œuvre pour que l’intérêt de son maître revienne vers lui. 

 

Les chiens sont-ils tous jaloux de la même manière ?

Afin de  mieux comprendre le phénomène de jalousie chez le chien, de nombreuses études restent à faire.

Saviez-vous que la jalousie ne se manifeste pas de la même façon ni dans le même contexte selon les chiens ? Cela varie selon chaque individu.

Cela va dépendre notamment de la valeur que le chien va mettre dans une ressource (son humain, les autres chiens, un objet auquel il tient particulièrement). Ainsi que de sa capacité à gérer ses émotions ou à contrôler sa frustration. 

Ces premières recherches révèlent d’ores et déjà la grande étendue de la vie émotionnelle de nos chiens et leur grande sensibilité à la façon dont ils sont traités !

Ainsi donc, souvenez-vous, de vous comportez avec respect et bienveillance lorsque vous interagissez avec votre chien, quelle que soit la situation.

Je conclus ce fabuleux articles en répondant à la question suivante: Les chiens sont-ils tous jaloux de la même manière ?

Bien sûr que non, tous les chiens ne sont pas jaloux de la même manière. Cela dépend notamment de la valeur qu’il accorde à l’objet de leur envie. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *