Vermifuge chien : Tout savoir

Votre chien est parasité par des vers? Ne vous inquiétez surtout pas, c’est un problème récurrent chez les chiens qui est facile à traiter grâce aux vermifuge pour chien. C’est ce que vous allez découvrir juste après. Vous allez voir que de nombreux traitements efficaces existent pour garder votre chien en bonne santé.

 

Qu’est-ce qu’un vermifuge pour chien?

Pour mieux comprendre, le vermifuge est un médicament prescrit par votre vétérinaire qui va détruire les vers plats (cestodes) et ronds (nématodes) présent dans l’organisme de votre chien. Regardons comment il agit? Grâce à ses principes actifs, le vermifuge agit sur les oeufs et les vers adultes en entraînant une lésion membranaire provoquant ainsi la destruction totale du parasite. Aussi, avant de vermifuger votre chien, n’oubliez pas de vous renseignez auprès de votre vétérinaire. Car votre vétérinaire va vous conseiller sur le choix du produit et la fréquence du traitement par rapport à la race de votre chien. Parce que certaines races de chien sont plus sensibles que d’autres à certains vermifuges.

 

Les différentes formes d’un vermifuge pour chien

Vous le savez certainement, les vermifuges se présentent sous différentes formes. Au nombre de trois exactement. Je vous les présente sans plus attendre:

  • Le comprimé :

C’est le vermifuge le plus utilisé et le plus courant. Comment s’y prend-on? Placez-le directement au fond de la gueule de votre chien. Une fois cette opération effectuée, maintenez lui la gueule fermée en l’inclinant en arrière. Puis massez-lui la gorge afin de stimuler sa déglutition. Bien évidemment, la plupart des chiens n’aiment pas ça. Imaginez ce qu’il doit ressentir. Pour y parvenir, vous allez donc devoir ruser en plaçant le comprimé dans une friandise ou dans sa gamelle en veillant qu’il soit bien avalé. Facile, n’est-ce pas?

  • La pâte orale :

C’est elle que l’on introduit dans la gueule du chien avec une seringue. Cela est très pratique et bien moins contraignant que le comprimé. Je vous la recommande fortement.

  • La pipette :

On l’ appelle plus couramment le spot on. C’est une pipette que l’on va placer dans le cou du chien en écartant tout simplement les poils juste derrière sa tête. Ensuite, on y verse toute la quantité de liquide contenu dans la pipette pour éviter que le chien ne se lèche. C’est un vermifuge plus ou moins efficace puisqu’il n’est pas polyvalent.

 

Les vers les plus courants

Prenez conscience qu’il existe différents types de vers. Alors les parasites intestinaux les plus courants sont les suivants: 

  • Les ascaris

Pouvant atteindre 15 cm, les vers adultes ressemblent à de longs spaghettis. Ce sont des vers qui vont parasiter l’intestin, après que votre chien ait absorbé quelque chose qui renfermait des larves. Aussi, des oeufs et des petits vers qui se tortille sont également présents dans les selles de votre chien. Observez bien ses selles pour voir si vous en voyez. Vous ne pourrez pas les louper. Les Ascaris ne sont pas beau à voir mais ne cause que de léger trouble tel que des diarrhées occasionnelles des vomissements ou des démangeaisons anales.

  • Les ankylostomes

D’environ 2 cm, il s’agit de très petits verres dont la bouche est équipée d’une sorte de crochet. Grâce à ce crochet, ils vont se fixer sur la muqueuse de son intestin grêle et provoquer une anémie par de nombreuses petites hémorragies répétées. Dans la plupart des cas, ces vers sont d’une couleur rouge parce qu’ils sont remplis de sang qu’ils viennent d’absorber. Comment s’attrape ce vilain parasite? La pénétration de ce parasite se fait par la peau ou lors de la gestion de Larve.

  • Les trichures ou vers à fouet

Pour que vous compreniez bien, ces vers ressemblent à des mini-fouets. En effet, l’épaississement de l’une de leur extrémité fait penser à un manche de fouet. Ces vers parasitent le côlon de votre chien après ingestion d’oeufs et  provoque ainsi une inflammation de celui-ci. Sachez que le diagnostic n’est pas facile à établir car il faut compter 3 mois après l’infestation pour découvrir les oeufs dans ses selles. Pour conclure, les trichures sont des vers qui peuvent atteindre 7 à 8 cm, mais ne sont jamais présents dans les selles de votre chien. Vous l’avez compris, seulement les oeufs sont visibles.

  • Les ténias

Votre chien peut être contaminé par plusieurs types de ténias. Lisez ce qui suit, cela est d’une très haute importance et va vous intéresser. Le plus courant des ténias est transmis par ingestion des puces. Eh oui… C’est le principal vecteur du ténia lorsque votre chien fait sa toilette. Mais à quoi ressemble t-il ? Voyons, c’est un long vers et il est tout plat. Formé d’une succession d’anneaux blanchâtre, chacun contient des œufs. Très impressionnant, sa longueur peut atteindre 80 cm de long. Puis-je l’observer dans les selles de mon chien? Bien sûr, on retrouve des anneaux blanchâtres, de la taille d’un gros grain de riz, dans ses selles et sur le pourtour de son anus.

Les Ascaris et les Ténias ne sont pas beau à voir mais ne cause généralement que de léger troubles tel que des diarrhées occasionnelles des vomissements ou des démangeaisons anales. Moins inoffensifs, Les ankylostomes et les trichures peuvent causer des diarrhées, une anémie une déshydratation ou des carences alimentaires.

 

Vermifuger votre chien lorsqu’il a des puces 

Sachez que tous les chiots naissent avec des vers ou sont infestés peu après leur naissance. Vivant en étroit contact avec leur maman, ils avalent sans s’en rendre compte des puces ou des oeufs infectés. En effet, le principal vecteur du ténia est la puce infestée qu’il avale en faisant leur toilette. Vous ne pourrez rien contre les ténias si vous ne faites rien contre les puces. Ce qui signifie que vous allez devoir à la fois vermifuger votre chien et le traiter contre les puces. Le résultat d’un double traitement va être fabuleux. Tous ses vers vont disparaitre totalement comme par magie. Alors, n’attendez plus et faites-le dès maintenant.

Mon conseil : Vermifuger votre chien dès qu’il attrape des puces. Pourquoi ? Parce que sinon, ces puces vont transmettre le ténia (vers) à votre chien.

Surveillance

Vous devez être très vigilant, tant pour sa santé que pour la votre. Beaucoup de chiens sont parasités sans le moindre signe d’infestation. En effet, la présence de vers passent le plus souvent inaperçue. Que vous viviez à la campagne, en ville, en appartement, dites-vous bien que votre chien n’est jamais à l’abri.

 

Transmission à l’homme

Attention à la zoonose. Même si les cas son rare, les risques de transmission des vers du chien à l’homme existe bien. Sans conséquences dans la plupart des cas, le danger est réel quand il s’agit de larves infestantes d’ascarides contaminant des enfants ou des personnes au système immunitaire affaibli. Ces parasites peuvent causer de graves lésions, notamment neurologiques et oculaires. 

La meilleure méthode pour lutter contre les vers consiste à nettoyer après votre chien dès qu’il a fait ses besoins. Retirez au plus vite ses selles. En appliquant ces précieux conseils, vous évitez ainsi une nouvelle parasitose. Par conséquent, il n’y aura plus de contamination par les oeufs. Ce qui signifie plus de problème.

 

Conséquence des vers

Chez les jeunes chiens cela peut entraîner un retard de croissance. Vermifuger votre chiot est très important. Quand votre chien est atteint de parasites, vous allez le déceler tout de suite. Il va s’en suivre des troubles de la digestion, de la mal assimilation, des problèmes de vomissements, de diarrhées. Aussi votre chien va se frotter les fesses, se lécher les fesses et avoir des démangeaisons à l’anus.

 

Vermifuge chien : Préférer le préventif

Aujourd’hui, la prévention est plus simple qu’autrefois. Désormais, Les nouveaux traitements contre la dirofilariose préviennent également les parasitoses intestinales. Les médicaments qui contiennent du pyrantel sont efficaces contre les ascaris les ankylostomes. Et ceux qui renferment du milbémycine oxime  agisse contre les ankylostomes et contrôle les ascaris et les trichures.

Aucune substance ne tue directement les ténia, mais la combinaison du milbémycine oxime et du lufénuron est efficace contre les ascaris, les ankylostomes et les trichures ainsi que contre les puces qui sont le principal vecteur du ténias comme nous l’avons vu auparavant dans cet article.

Par conséquent, donnez-lui un traitement préventif contre la dirofilariose, car cela préviendra également les parasitoses intestinales et évitera tous problèmes. 

 

Fréquence du vermifuge pour chien et coût

Le chiot doit être vermifugé dès son plus jeune âge avec un vermifuge adapté que votre vétérinaire va vous fournir. Le chiot doit être vermifugé tous les mois jusqu’à l’âge de 6 mois.

En général, un chien adulte doit être traité 4 fois par an ce qui signifie un vermifuge à chaque saison. Je vous conseille d’utiliser un vermifuge dit polyvalent, à la fois efficace contre les vers plats(les cestodes)  et les vers ronds (nématodes). 

Sachez que les risques d’infestation et les vers incriminés varient, en effet, selon l’âge, l’environnement, l’activité du chien, son état physiologique (gestation, allaitement…) et même la saison. 

 

Et combien ça coûte un vermifuge pour chien?

Seulement de 20 à 40 euros par an selon le poids de votre chien. C’est ce que cela va vous coûter pour que votre chien soit protégé contre les vers et en bonne santé. N’est-ce pas merveilleux?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *